Magazine interculturel Francophonies, n° 31, juin-juillet 2017: Francophonies océaniennes Sep28

Tags

Related Posts

Share This

Magazine interculturel Francophonies, n° 31, juin-juillet 2017: Francophonies océaniennes

Magazine interculturel Francophonies, n° 31, juin-juillet 2017: Francophonies océaniennes
Des textes réunis et présentés par Andréas Pfersmann et Titaua Porcher-Wiart (Université de la Polynésie française)

Quatrième de couverture

Les littératures océaniennes d’expression française demeurent un objet rare, assez peu connu du grand public malgré la percée remarquable d’œuvres issues de la Nouvelle Calédonie, de la Polynésie française ou du Vanuatu depuis le début du XXIe siècle. Ces littératures qui ont relevé le défi de dépasser le carcan folklorique, offrent un point de vue original sur les rapports de domination politique, culturelle et linguistique dans des contextes coloniaux différents, mais culturellement très proches. Réunis par Andréas Pfersmann et Titaua Porcher-Wiart, avec la colla- boration d’Hamid Mokkadem et Malika Combes, les textes de ce volume proposent des éclairages complémentaires sur cette petite littérature ainsi qu’une anthologie des œuvres francophones d’Océanie. La première partie du numéro s’intéresse aux questions identitaires et politiques, la deuxième concerne la question des langues et leurs enjeux en contextes diglossiques ou multiglossiques et le dernier volet, qui adopte une perspective davantage anthropologique, analyse les liens spécifiques des Océaniens à leur espace et au corps.

Sommaire

Ouverture
11. Andréas Pfersmann – Titaua Porcher-Wiart, Présentation
25. Dominique Jouve, Court panorama de la littérature de Nouvelle-Calédonie
Questions identitaires et politiques
65. Eddy Banaré, Okorenetit? Où est le droit?: le théâtre de Pierre Wakaw Gope et la mobilisation des espaces en Nouvelle-Calédonie
87. Mounira Chatti, Les voleurs de langue
99. Fritz Peter Kirsch, Mutismes tahitiens et jeux occitans « a la talvera ». Sur deux littératures dominées
117. Andréas Pfersmann, L’écrire dominé

L’enjeu des langues
145. Odile Gannier, Le français Pacifique: jeux d’idiomes
173. Stéphanie Geneix-Rabault, Francophonies océaniennes dans le multilinguisme. Créativité littéraire et voix contemporaines slamées: contextes, enjeux et mises en voix
197. Hamid Mokaddem, Les rapports subjectifs kanak à la langue française. Étude de quelques textes en Nouvelle-Calédonie
223. Audrey Ogès, « L’interlangue », ou l’unicité attaquée dans les œuvres de trois auteures francophones océaniennes: Flora Devatine, Déwé Gorodé, Chantal Spitz

Corps / parole /espace: regards anthropologiques et éco-critiques
249. Anne-Sophie Close, Corpus littéraire, corps du monde et corps de l’homme: de l’organicité des textes à la réaffirmation sensorielle de l’autochtonie polynésienne contemporaine. Éclairage éco-océanique
273. Julia Frengs, Une écocritique océanienne? Des réponses aux injustices environnementales dans la littérature de l’océanie francophone
293. Titaua Porcher-Wiart, Flora Devatine: le corps en résonance
311. Daniel Henri Pageaux, L’écharde, roman « australien » de Paul Wenz
Anthologie portative de la littérature francophone du Pacifique
A) Tahiti
329. Flora Devatine, En-quête d’écriture (extraits)
345. Chantal Spitz, Et la mer pour demeure
351. Ariirau Richard-Vivi, Un sacrifice amoureux
B) Nouvelle Calédonie (textes réunis par Hamid Mokaddem)
360. Déwé Gorodé, Parole de lutte / Des millénaires
363. Luc Énoka Camoui, Interculturalité / Pluie de Niña / Reviens mon fils / Scrutin local fatidique
370. Pierre GOPE, Le Dernier crépuscule (extraits)
377. Claudine Jacques, Le canapé (nouvelle inédite)
386. Nicolas Kurtovich, Le labyrinthe (extrait de Dans le ciel splendide)
390. Frédéric Ohlen, Nouméa
Conclusion
399. Andréas Pfersmann – Titaua Porcher Wiart, Orientation bibliographique
407. Bio-bibliographie sommaire des collaborateurs
415. Les Numéros d’Interculturel Francophonies

NB : Le lecteur trouvera le début du roman inédit de Frédéric Ohlen invité du SILO La Rivière invisible, texte intitulé Nouméa aux pages 390-395. Captivante et fascinante description moderne de la ville-capitale !

Dans la catégorie « nouvelles », on pourra trouver un très beau texte inédit de Claudine Jacques intitulé Le canapé